Accueil > Réseau MIJEC > Historique

Historique

CREATION DE LA MIJEC

 

Dès Avril 1994, l’Inspection Académique 35 informe la DDEC 35 de l’organisation interne de la MIJEN et affirme qu’elle ne voit pas d’inconvénient à associer l’Enseignement Catholique dans cette instance. La DDEC 35 décide, plutôt que de s’intégrer dans le dispositif MIJEN, de créer un dispositif parallèle, proche de celui de l’Education Nationale.

En Mai 1994, Le Rectorat accepte que l’organisation de l’Enseignement Catholique soit étendue aux 3 autres départements Bretons.

 

Créée en 1995, dans le cadre de la loi quinquennale,

Article 54 de la Loi Quinquennale du 20 Décembre 93 N 93-1313 :

         « Tout jeune se voit offrir, avant sa sortie du système éducatif et quel que soit le niveau d’enseignement qu’il a atteint une formation professionnelle. Celle-ci est dispensée soit dans le cadre des formations conduisant à un diplôme d’enseignement professionnel, soit dans le cadre des formations professionnelles d’insertion organisées après obtention de diplômes d’enseignement général ou technologique, soit dans le cadre des formations spécifiques inscrites dans les plans régionaux de formation professionnelle. Les formations sont mises en place en concertation avec les Entreprises et les professions. »

Pour les 4 départements bretons, elle s’organise à plusieurs niveaux :

  • Niveau régional

  • Niveau départemental

  • Niveau du bassin (18 bassins)

  • Niveau des établissements (second degré)

     

LES OBJECTIFS DE LA MIJEC

La MIJEC s’est fixé plusieurs objectifs :

1 - INFORMER les jeunes des établissements de l’Enseignement Catholique sans solution à leur sortie :

- des filières générales et technologiques qu’ils soient ou non, titulaires d’un diplôme,

- des filières professionnelles n’ayant pas validé leurs acquis professionnels (sortie CAP,BAC Pro,...), des mesures de la loi quinquennale dont ils peuvent bénéficie

2 - PROPOSER aux jeunes des ateliers leurs permettant de :

- mieux préparer et anticiper leur future orientation personnelle et professionnelle,

- les accompagner dans leurs démarches pour faciliter le passage de l’école vers l’emploi.

3 - COORDONNER les démarches des jeunes sur le bassin d’emploi pour faciliter leur insertion.

4 - ASSURER une liaison avec les partenaires du bassin d’emploi chargés de l’orientation et du suivi des jeunes : MLDS, Mission Locale, Pôle Emploi...

Contact

Votre MIJEC

visuel Votre MIJEC